Scène de ménage (Michel Bosseaux)



  • Noooooooooooooon, le vase de grand-mère ! Mais enfin, tu ne pouvais pas faire attention, crétin !

  •  
  • Mais qu'est-ce qu'il foutait là, ce vase, d'abord ? Et cette commode ? C'est quoi encore ces inventions ? T'as encore tout déplacé dans l'appart, c'est ça ?

  •  
  • Ne change pas de sujet, veux-tu ! Ce n'est pas une excuse pour ne pas regarder !

  •  
  • Regarder où ? Comment tu voulais que je le vois, ce vase, à travers la porte ? Hein ?

  •  
  • T'étais pas obligé non plus de l'ouvrir si violemment ! Espèce de brute !
    En plus tu sais bien qu'elle est fragile, cette porte !

  •  
  • Oui, depuis que madame avait placé cette bibliothèque derrière la porte, en oubliant de la fixer au mur, et donc naturellement, au premier choc ...

  • Oui, choc, tu l'as dit ! Toi qui claque tes portes chaque fois, c'est bien la preuve !

  •  
  • Et toi qui t'acharne à planquer des trucs derrière les portes pour en bloquer l'ouverture ! Tu le fais exprès ou quoi ?

  •  
  • Pas besoin d'ouvrir plus, moi je passe sans problème !
    Voilà à quoi sert d'entretenir sa ligne, de manger sainement. Tu devrais essayer !


  •  
    L'homme, excédé.
  • Oh non alors, très peu pour moi ! Ton régime végétarien ... je ne suis pas un lapin, moi ! J'aime bien les carottes, mais que ça ou presque à tous les repas ... et puis tu manges des fleurs aussi, franchement je ne suis pas curieux de savoir le goût que ça peut avoir ...

  •  
    un temps
     
    puis la femme, avec un demi sourire mutin
  • Dit, en parlant de fleurs ... c'est quoi ce bouquet, là, que tu caches si mal ?

  •  
    L'homme, heureux de reprendre le contrôle de la situation
  • Pour toi chérie ...

  • Il lui présente un superbe bouquet composé de roses rouges et jaunes
  • bon anniversaire mon amour.

  •  
    La femme, radieuse, se jette à son cou. Long baiser langoureux
     
    Puis, un temps
  • Mais ... nous n'avons plus de vase, chéri ! Tu sais bien, c'était le dernier !

  •  
    L'homme, triomphant, sort quelque chose d'un sac qu'il portait
  • Je ne t'ai pas encore offert ton cadeau, chérie.

  • Et là il dévoile un superbe vase ming.
  • Je savais bien qu'il valait mieux prévoir ... avec toi ... !
    et puis celui là, tu auras à coeur de ne pas le poser n'importe où !

  •  
    La femme, se retenant de lui casser le vase sur la tête et de lui découper le visage en lamelles avec les fragments ...
  • Quel chance j'ai d'avoir un mari si attentionné !


    •  
      Fragilité d'un couple ...




Google

Imaginair V2 - Copyright © 2005 Bosseaux Michel





présent sur bonWeb.com    Classement de sites - Inscrivez le vôtre!      www.preferencement.com


Ce site est inscrit aux anneaux web suivants

Anneau francophone des ateliers d'écriture
[ Join Now | Ring Hub | Random | << Prev | Next >> ]
 

La Chaîne Littéraire
La Chaîne Littéraire
[ Join Now | Ring Hub | Random | << Prev | Next >> ]


© 2001-2004 WebRing Inc. - Help - Browse WebRing
 
 
Cercle Littéraire
Le Cercle Littéraire
[ Joindre | Liste des sites | Site au hasard | << Précédent | Suivant >> ]