Lettre à une amie (Michel Bosseaux)

Je ne suis nulle part chez moi. Pas plus après toi qu'avant.
Il paraît que j'y rentre, après ces instants dans cet ailleurs accueillant, où je fis "comme chez moi", comprenant presque ce que cela pourrait vouloir dire.
 
Mais si cela ne tenait qu'aux lieux, je le saurais déjà.
 
Tout est affaire de gens, et comment leurs ombres se couchent. La mienne dort toutes les nuits dans un pays dont elle ne dit rien au réveil, même si j'insiste.
Mon ombre sait où c'est, chez elle. Elle s'y trouve très bien sans moi.
 
Je traîne ce qu'il me reste dans des cheminements de pensées qui ne mènent nulle part trop souvent. Ils ne m'auront menés à toi que parce que tu le voulais ainsi.
Sans point de départ, pas d'arrivée possible.
 
Quand je saurai d'où je suis, peut-être saurais-je enfin qui je serai.
 
 
Bénis soient les chemins parallèles, merci d'exister. Je sais le prix que peut avoir une amitié comme la nôtre.
Ce n'est pas même le début du chemin, juste un élément essentiel à l'équilibre des forces. Non suffisant, mais si nécessaire.
 
 
Je rentre où je vis habituellement. Ce n'est toujours pas chez moi. Encore moins peut-être ... après toi.
 
Pourtant je vais mieux.
 




Google

Imaginair V2 - Copyright © 2005 Bosseaux Michel





présent sur bonWeb.com    Classement de sites - Inscrivez le vôtre!      www.preferencement.com


Ce site est inscrit aux anneaux web suivants

Anneau francophone des ateliers d'écriture
[ Join Now | Ring Hub | Random | << Prev | Next >> ]
 

La Chaîne Littéraire
La Chaîne Littéraire
[ Join Now | Ring Hub | Random | << Prev | Next >> ]


© 2001-2004 WebRing Inc. - Help - Browse WebRing
 
 
Cercle Littéraire
Le Cercle Littéraire
[ Joindre | Liste des sites | Site au hasard | << Précédent | Suivant >> ]