L'odeur de la terre (Antaka)

L’odeur de la terre. L’odeur de cette terre m’envahit de nouveau. Je suis de retour.
 
J’aimerais que le jour venu, mon corps définitivement innocent vienne embrasser son odeur.
 
J’écoute le vent qui fait frissonner le blé… Douce musique... Fines clochettes… Et je me souviens… Cette maxime de mon grand-père que mon père me répétait souvent. « À qui sont ces blés coupés qui ne sont pas les nôtres et dont les épis mûrs font du pain pour les autres ? »… ?
 
Les épis sont mûrs aujourd’hui.
 
Les yeux fermés, le sourire à l’intérieur, je suis revenue. Rien n’a changé. On a tous changé. On est tous partis.
 
Je m’allonge. Les épis me piquent le dos et les fesses. Pendant la moisson, on s’amusait à se jeter les restes des épis, ça faisait mal, et on riait.
 
Le ciel m’a toujours paru immense ici. Peut-être parce qu’il porte mes rêves d’enfant. Je pensais les avoir perdus en route, je crois qu’ils sont toujours restés là. Je me redresse. À l’horizon, si proche, l’énorme centrale nucléaire guette encore de ses deux tours les enfants qui jouent dans les champs.
 
Rien n’a changé.
 




Google

Imaginair V2 - Copyright © 2005 Bosseaux Michel





présent sur bonWeb.com    Classement de sites - Inscrivez le vôtre!      www.preferencement.com


Ce site est inscrit aux anneaux web suivants

Anneau francophone des ateliers d'écriture
[ Join Now | Ring Hub | Random | << Prev | Next >> ]
 

La Chaîne Littéraire
La Chaîne Littéraire
[ Join Now | Ring Hub | Random | << Prev | Next >> ]


© 2001-2004 WebRing Inc. - Help - Browse WebRing
 
 
Cercle Littéraire
Le Cercle Littéraire
[ Joindre | Liste des sites | Site au hasard | << Précédent | Suivant >> ]